La Saint-Valentin en Inde: l’amour VS culture

La perception de la saint-Valentin en Inde montre encore une fois la complexité de ce pays. L’amour et la sexualité sont ancrés dans la culture indienne depuis des millénaires, notamment par le texte érotique le plus célèbre, le kamasutra. Il existe aussi l’équivalent indien de notre cupidon, le dieu hindou de l’amour Kamadeva qui lance ses flèches …

Surgie d’un univers de légendes, voici l’Inde…

« Surgie d’un univers de légendes, voici l’Inde, chargée d’épices et de parfums enivrants. Elle est le continent trésor, l’au delà fabuleux qui évoque l’encens, l’ivoire, les pierres précieuses et l’or; une terre propice aux fantasmagories et aux représentations de toutes sortes C’est en voulant l’apprivoiser, et sans doute la dominer que les Européens font fausse route et conquis l’Amérique. C’est pour s’en pénétrer que les babas cool des années 1970 ont refait le chemin d’Alexandre le Grand. Autant de clichés, d’idées parfois fausses et de mythes éculés. La patrie de Gandhi et de Nehru mérite mieux que cet album d’images : l’Inde est encore, et toujours à découvrir. Elle ne se livre pas ; la comprendre demande plus qu’une vie tant elle est pétrie dans la pâte humaine. La nation des classes reste inclassable, et son entrée dans le club des pays émergents dissimule encore une immense complexité. Champion par sa croissance mais aussi par sa pauvreté, le géant indien manie les violents paradoxes, abrite la douceur de vivre et la misère extrême. Gigantesque mosaïque de peuples, de langues et de religions, il est aussi le deuxième pays musulman du monde. Entrer dans ce mystère exige des clefs, un guide, des connaissances. »

L’Express, Décembre 2012

J’adhère complètement à cette présentation de l’Inde, qui va dans le sens de mon blog, « L’Inde est encore et toujours à découvrir »

 

Les devadassi: une pratique illégale au nom de la religion

LUMIÈRE SUR CETTE TRADITION ANCIENNE DE L’INDE DU SUD QUI SEMBLE PERDURER… Dans l’Inde du sud ancienne, les davadassi étaient des femmes généralement de basse caste que les prêtres hindous choisissaient dès leurs plus jeune âge pour devenir les épouses des dieux. Elles devaient donc se consacrer toute leur vie aux temples hindous et aux …