Ganesh Chathurti, une fête en l’honneur du Dieu éléphant

Ganesh Chaturthi ou Vinayaga Chaturthi est une fête célébrée en l’honneur de Ganesh, le dieu de la sagesse et de la prospérité, durant le mois de Bhadra du calendrier hindou, qui correspond à la période  entre aôut et septembre. Ce festival populaire, considéré comme l’anniversaire de la divinité à tête d’éléphant, dure entre cinq et dix jours selon les Etats. Ganesh est un dieu très important chez les hindous, c’est le dieu du peuple, celui qui rassemble toutes les castes.

Les statues de Ganesh sont installées aux coins des rues, dans les maisons et les temples. Durant les festivités, les poojas (prières) sont effectuées quotidiennement en l’honneur de la divinité. Il existe une véritable concurrence entre les artistes qui créent les idoles de Ganesh.  Aujourd’hui, la tendance est de créer des idoles très grandes et élégantes. Les statues peuvent faire près de 30 mètres de hauteur. Elles sont ensuite transportées sur des chars décorés pendant une procession rassemblant les fidèles. Puis, les idoles sont immergées dans la mer. Cette procession s’accompagne des battements de tambour, des chants dévotionnels et de la danse.

Selon la mythologie, Ganesh est le fils de Shiva et de Parvati et frère de Kartikeya.  Il existe de nombreuses histoires dans la mythologie hindoue, qui relatent la naissance de cette divinité, dont la monture est un rat.

La légende raconte que Parvati a crée Ganesh à partir de la pâte de curcuma qu’elle utilisait pour se laver. Elle avait l’habitude d’être dérangée par Shiva lors de ses bains, elle a demandé alors au petit Ganesh de monter la garde à la porte. Quand son mari  Shiva est revenu, l’enfant qu’il n’avait jamais vu l’arrêta. Pris de colère Shiva lui coupa la tête. Parvati, apprenant que son fils était mort, était bouleversée et demanda à Shiva de le ranimer. Shiva demanda qu’on lui apporte la tête de la première créature qu’on trouvera, cet être fut un éléphant, c’est ainsi que Ganesh est devenu le célèbre dieu à tête d’éléphant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *