Femme, tamoule, célibataire et divorcée

Voici un très beau témoignage d’une jeune femme nord américaine d’origine tamoule qui partage son expérience sur le divorce, d’autant plus que dans la communauté tamoule l’échec d’un mariage a des conséquences particulières sur la vie d’une femme.

 

Compte tenu de la longueur du texte, j’ai supprimé quelques paragraphes, vous pouvez cependant retrouver le récit complet en version originale, en anglais ici:

http://tamilculture.ca/singletamil-female-and-im-divorced/

Il y a beaucoup de titres que  j’ai appris à porter dans ma vie, fille, soeur, tante, épouse et diplômée, mais je n’ai jamais pensé que je pourrais ajouter un de plus à la liste, le titre de divorcée. Cet article n’a pas été écrit parce que c’est une chose dont je suis fière mais parce que que je ne me suis jamais attendu à ce que cela m’arrive, mais c’est arrivé. Le but ici est de rapporter à ceux qui traversent ou qui ont vécu un divorce de savoir que vous n’êtes pas seul dans ce monde, parce que les conséquences d’un mariage raté peuvent être le chapitre le plus désolant de votre vie. Je me trouve maintenant à ramasser les morceaux brisés de ma propre vie. J’essaie de mettre tous les fragments brisés ensemble et je me dis que j’ai raison de continuer à aller de l’avant.

Le divorce est un mot synonyme d’échec dans notre culture. Cependant, contrairement à échouer à un examen parce que vous ne l’avez pas bien préparé  ou bien parce que vous avez été pris de panique, ce type d’échec implique autant l’autre que vous. Hormis quelques rares devoirs de maths ratés et mon premier test de conduite, je n’ai jamais réellement échoué dans ma vie. J’ai été élevée avec la ferme conviction qu’on ne doit jamais renoncer à quelque chose et se consacrer pleinement à tout ce que l’on a choisi d’entreprendre. En grandissant dans la société nord-américaine, vous apprenez à ne jamais vous contenter du minimum sachant que vous méritez bien plus. Comment alors allez-vous concilier ces deux idéaux fondamentaux lorsque les promesses non tenues et les valeurs divergentes vous emprisonnent dans une vie pleine de tristesse ?

Lorsqu’on divorce, le plus grand défi est de trouver de nouveaux objectifs pour soi alors que votre vie a tournée autour de la vie d’un autre depuis longtemps. Ne pas avoir de conjoint dans sa vie, c’est comme s’il me manquait un membre de mon corps. Je ne peux qu’essayer d’apprendre à marcher sans une jambe, à trouver comment manœuvrer à travers la vie sans mes mains ou voir où le chemin me mènera sans mes yeux. Même si physiquement je suis en bonne santé, la perte peut être émotionnellement paralysante.

Dans la culture sud-asiatique, la stigmatisation du divorce peut briser la réputation d’une femme. Peu importe ce que vous avez accompli dans votre vie, d’être étiquetée comme une femme divorcée signifie dans notre culture que vous avez échoué à l’accomplissement de vos devoirs d’épouse, en dépit de la vérité qui résonne au cœur de la rupture. Heureusement, j’ai la chance d’avoir une famille solide qui m’a soutenu et toujours aimé. Bien que tous accordent une grande importance au mariage,  ils ont compris que mon bonheur et mon bien–être, étaient plus importants. Toute la force que j’ai pu rassembler sur toute cette épreuve vient d’eux.

Comme Socrate a dit: « Le secret du changement consiste à concentrer toute votre énergie non sur la lutte contre le passé, mais sur la construction du présent. »

Aussi, nous savons tous qu’après un divorce de nombreuses personnes vont vous traiter par inadvertance, comme vous si vous n’êtes  qu’une vulgaire chose usée. Apprendre à croire en vos propres mérites et rester positif est extrêmement difficile lorsque la petite voix dans votre tête demande – qui va vouloir aimer quelqu’un qui a déjà appartenu à quelqu’un d’autre? Qui voudra  me choisir comme une mère pour ses enfants alors que j’ai déjà été l’épouse d’un autre? Je peux avoir des cicatrices d’un mariage raté  mais je sais aussi ce que c’est que d’être aimé. Nous nous aimions très bien à un moment donné et ce lien m’a fait sentir que tout était possible. J’ai fait de mon mieux pour que ce sentiment dure mais aujourd’hui j’ai choisi de croire que quelqu’un m’aimera de nouveau et que cette fois ci, ça marchera.

rani-kank1

Sincèrement, l’échec du mariage n’a jamais fait parti du plan. Physiquement et mentalement, vous arrivez à un point dans votre vie où toutes les cellules de votre corps vous incitent à devenir mère, attentionnée et protectrice de l’autre. Au lieu de cela, j’ai été violemment jetée de nouveau en plein dans le célibat. C’est tout un long processus, pour apprendre à apprécier les choses simples de la vie à nouveau et apprendre à me relever et juste continuer à avancer. Donc je colle un sourire éclatant sur ​​mon visage, prends soin de mon apparence, et me force à me réengager dans un tourbillon de vives conversations les unes après les autres. Parler et rire c’est devenu comme arroser des plantes assoiffées mais en même temps – à l’intérieur de moi c’est toujours la même question  qui me tourmente– comment en suis-je arrivée à la ? Pourquoi cet échec ?

La seule réponse que je peux donner aujourd’hui est que  « Nous devons tous être prêts à laisser aller la vie que nous avons choisie, de façon à avoir la vie qui nous attend. »

Cela peut sonner juste comme une petite citation sur le mur de Facebook d’une fille désespérée mais cette parole me donne espoir. Et quand vous avez vécu un mariage brisé, un véritable sacrement, et vous vous retrouvez face à la toile blanche qui sert à maintenir une image claire de votre avenir, même la plus petite lueur d’espoir devient absolument inestimable.

Un jour, peu de temps après notre séparation, mon ex-conjoint m’avait dit qu’il savait que je m’en sortirais parce que je suis une femme forte et résiliente. Je devais réfléchir un moment sur ​​ce mot. La résilience est définie comme la capacité à se remettre rapidement des situations difficiles. Cependant, je pense que l’amour est quelque chose dont vous ne devriez jamais avoir à vous remettre. Il devrait être passionnant, inspirant et c’est le type de relation qui vous pousse à être le meilleur de vous même. Le véritable amour ne finit jamais. Donc, si ce mariage est quelque chose de difficile dont je dois m’en remettre maintenant, je n’aurais jamais pris part à cela. Vous ne devriez jamais avoir à être un pilier perpétuel de force dans les yeux de celui qui vous aime. c’est la vulnérabilité qui nous rend humain. La volonté de protéger instinctivement votre partenaire dans leurs moments les plus sombres démontre que votre capacité d’aimer est sans limite. La résilience et la force ne devraient pas être nécessaires dans la véritable relation amoureuse. C’est ce que j’ai envie de croire.

Même ceux qui vous aiment peuvent vous mener à l’échec dans la vie, mais quand vous faites ce que vous aimez faire, rien ne peut interférer avec la satisfaction que vous obtiendrez. Ma récompense salvifique à travers tous ces évènements a été la découverte d’une créativité et me donner pleinement à cela, m’a permis de canaliser cette vague d’émotions en quelque chose de positif. Pour moi , il s’agit d’ écrire de la poésie, des essais et articles. On dit que cela peut avoir un effet thérapeutique de vous concentrer dans les choses que vous aimez faire, mais parfois c’est là que vous vous retrouvez avec vous-même. Le défi consiste à découvrir la force intérieure, de croire que même si vous n’avez pas un conjoint pour vous aimer, vous avez trouvé quelque chose qui vous donne un but pour vous réveiller chaque jour et essayer à nouveau.

 J’apprends lentement à vivre seule, en me tenant debout, sans filet de sécurité. Essayer de sauter dans de nouvelles situations, malgré mon passé, sans peur d’être blessée, meurtrie, sans honte et sans avoir peur de regarder en arrière avec regret. Au lieu de vivre ma vie en planifiant chaque étape, j’accepte de laisser la vie se dérouler comme elle vient, en vivant chaque instant présent, avec toutes les expériences et émotions qui vont avec. Et j’ai aussi appris qu’en tant que femme seule, il y a quelques dures vérités auxquelles je dois faire face – Peut-être que je ne trouverai jamais un amour qui me contentera réellement. Peut-être que je n’aurais les enfants que mon corps aspire tant à avoir. Mais tant que je continue à écrire, je sais que je vais laisser quelque chose derrière moi pour aider ceux qui se trouvent confrontés aux mêmes obstacles dans la vie. Peut-être que mes mots seront mon seul héritage mais au moins, maintenant, je suis libre d’écrire mon propre destin.

3 thoughts on “Femme, tamoule, célibataire et divorcée

  1. »Nous devons tous être prêts à laisser aller la vie que nous avons choisie, de façon à avoir la vie qui nous attend. » Quelle magnifique citation, ce témoignage m’a aidé à y voir plus claire. Merci encore et laissons la vie « se dérouler ». De tout cœur avec vous pour la suite !

  2. Qu’elle joli femme tamoule .Son taux vibratoire est énorme ,une très belle vie spirituelle l’attend;Nous évoluons tous dans la vie et parfois pas au même rythme que notre conjoint.
    Cette puissance énergétique peut faire fuir les plus faible ,le rêve de chacun est de trouver son âme sœur!
    Bonne chance à toi;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *